Joyeuse Fête à toutes les Catherinettes

Publié le par mesescapades46

 

 

 

 

Sainte Catherine d’Alexandrie,

fille du roi de Cilicie,

naquit dans une famille de première noblesse.

Elle perdit son père jeune.


Un ermite convertit la mère de Catherine,

quant à la jeune fille elle se défendit

plus longtemps appuyant son paganisme

sur des raisons humaines.

Puis, après une vision de Vierge Marie,

elle demanda le baptême. Dès qu’elle l’eut reçu,

Jésus lui apparut et elle le prit comme époux.

Les artistes ont représenté ce mariage mystique

en montrant Sainte Catherine

avec l’enfant Jésus qui lui passe l’anneau au doigt.


Jeune, elle acquiert une connaissance

tant des sciences, de l’art que de la poésie

et de la philosophie. A l’âge de 18 ans,

elle rentra en conflit avec l’empereur Maximin.

Elle lui montra la vanité des idoles :

« Pourquoi veux-tu perdre toute

cette foule par l’erreur des idoles ?

Apprends à connaître le Dieu créateur du monde

et son fils unique Jésus Christ

qui par sa croix a délivré le monde de la géhenne.

» Incapable de répondre lui-même aux arguments

de la jeune femme, l’empereur

convoqua cinquante philosophes.

Mais préparée par le jeûne et la prière,

Catherine fit un discours si profond et si sublime

sur la religion de Jésus Christ qu’elle les convertit.

Pris de colère, Maximin condamna ces philosophes à être brûlés vifs.


Plein d’admiration pour la beauté

et les hautes qualités de Catherine,

l’empereur demanda sa main mais elle s’y opposa.

Maximin la martyrisa et l’enferma dans un cachot

pendant douze jours où selon la légende

la jeune femme fut nourrie par une colombe.

L’impératrice voulut voir Catherine.

En entrant dans le cachot, elle découvrit

son visage resplendissant comme le soleil.

Catherine lui annonça qu’après ces tourments

elle régnerait éternellement. L’impératrice défendit Catherine.

Néanmoins, Maximin décida d’abord de lui infliger

le supplice de la roue garnie de pointes de fer

(cette affreuse machine fut brisée

et anéantie par la prière de la vierge) puis de la décapiter.

De sa blessure, jaillit du lait au lieu du sang.

Catherine mourut le 25 novembre 305 ou 307

ou encore 310 dans la cité d’Alexandrie.

Elle avait demandé au Christ que son corps

fut respecté et que l’ère des persécution prit bientôt fin.

Une tradition nous assure que des chrétiens d’Egypte

découvrirent le corps de Catherine vers le VIIIième siècle

là où il avait été enterré quatre ou cinq cents ans plus tôt

puis que des anges transportèrent ce corps sur le mont Sinaï.

 


 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelaindien 28/11/2011 00:17

beau partage!

Latil 26/11/2011 18:27

Cette féte a un coté angoissant pour une jeune fille qui n a pas encore trouvé "trouvé chaussure à son pied", a moins que ce soit un choix volontaire.Les années avancent et ne se ressemblent pas
mais toujours pas de mari à 25 ans. Notre société n accepte les célibataires qu a ccontre coeur( expérience personnelle). Il faut reconnaitre qu a deux on est plus fort pour affronter les
difficultés de la vie, et les joies se partagent.
Bonne soirée Nicole
Latil

FRUITS CONFITS 26/11/2011 16:58

BONSOIR DOUCE NICOLE
qu'elle bien belle histoire que celle de CATHERINE mais si j'en crois mon entourage maman avait une soeur unique qui est morte dans un accident de voiture a 36 ans et ma petite nièce il y aura deux
ans en février qu'elle est partie a 47 ans après 5 ans de souffrances alors vois tu ce prénom je n'y attache pas vraiment d'importance en fait j'aime autant l'oublier
ma gastro est finie mais il me reste un petit souvenir quand je me suis évanouie dans les WC je suis tombée contre un meuble que je viens d'acheter ou contre le montant de la porte je ne sais pas
toujours est il que j'ai mal a l'arcade et a la pommette de la joue bon pas grave comme le dit MOUSSE heureusement que moi je suis une vieillerie se serait été dommage pour le meuble neuf elle a
raison mais en tout cas cela m'a beaucoup fatiguée bon là je viens de faire un peu de jardin ce matin j'ai été obligée d'arrêter j'ai trop mal au dos enfin plutôt cela me tire dans la jambe droite
et presque toute la matinée j'ai eu le pied glacé malgré 2 paires de chaussettes en tout cas il fait un temps magnifique un très beau soleil que cela dure pourtant avec ce que je voudrais faire il
faudrait un peu de pluie car retourner la terre humide se serait mieux bon pas grave je vais attendre comme disait BECAUD "" le jour ou la pluie viendra ""
BONNE SOIREE
GROS BISOUS MA DOUCE NICOLE A BIENTÔT
DANY DU SUD D'EN BAS

MERCI DE NOUS FAIRE ECOUTER ALAIN BARRIERE "" MA VIE "" qu'elle belle chanson

papayounette 26/11/2011 09:44

Bonjour Nicole,
Merci pour cette très belle histoire, avec toi on apprend toujours quelque chose!!!!
Aujourd'hui serait un temps à aller en montagne pour être au-dessus des nuages et voir le soleil, en plaine c'est la grisaille, tant pis le soleil va peut-être arriver à pointer son nez dans la
journée!!!!
Je te souhaite un agréable week-end
Bisous
béa

titane 26/11/2011 08:29

Merci Nicole de nous faire partager, et pour ma part, découvrir cette histoire. A méditer ... Bisous et doux week-end. Titane